9. L'arbre artisan - Xavier Rijs, « Métamorphose du livre », 2013

La sculpture de X. Rijs est ici grand livre ouvert, privilégiant l’aérien et l’élan vers le ciel, et rappelle combien l’arbre est lié au livre. En latin “Liber” signifie, tout à la fois, la pellicule située entre le bois et l’écorce, et le livre lui-même: le liber séché offrait des surfaces d’inscriptions, et plus tard c’est l’arbre qui a fourni la pâte à papier. Du liber au papier, l’arbre est le lien. L’usage de la “feuille” redouble ce lien: c’est sur des feuilles sacrées de palmier que la Sybille écrivait ses oracles et c’est ainsi que ce qui désignait la feuille de l’arbre est devenu la feuille d’un livre.

Ce sont ces liens et cette origine que cette sculpture au sommet drageonnant évoque, tout autant que la vie qui travaille incessamment dans l’épaisseur, en perpétuelle transformation et métamorphose organique, et que les nombreux récits métaphoriques liés à la figure de l’arbre retranscrits sur des feuilles de papier...

 

Catherine Legallais