3. L'arbre médecin

Des remèdes ancestraux à portée de main…
Un bébé frêne dont les feuilles pourront servir dans pas mal de remèdes, par exemple pour fabriquer une boisson pétillante, la frênette ou cidre de frêne. Titrant entre 2,5 et 6°, elle est désaltérante, diurétique et bénéfique pour les articulations.
L’idéal consiste à récolter des feuilles couvertes de sucre secrété par un puceron (la manne). Si les feuilles sont sèches, le sucre est ajouté.
 
Préparation :
Ingrédients (pour 100 litres)
- 100 g de feuilles de frêne cueillies l'été et séchées à l'ombre

- 150 g de chicorée torréfiée

- 5 kg de sucre
- 60 g d'acide tartrique

- 75 g de levure fraîche

- de l'eau douce

 
Faire infuser les feuilles dans quelques litres d'eau bouillante, puis passer dans un linge. Placer la chicorée dans de l'eau bouillante, passer et ajouter à l'infusion de frêne. Faire dissoudre le sucre et l'acide tartrique dans un peu d'eau tiède, laisser refroidir. Délayer de même la levure, mélanger le tout dans le tonneau et remplir d'eau. Laisser fermenter 11 jours à bombe ouverte. La boisson est mise en bouteilles avec bouchons ficelés.
 
Paul-Henri Mambourg